Ouverture de Lascaux IV

Ouverture du nouveau site:

Difficile de passer à côté de l’information ces derniers jours, la nouvelle reproduction intégrale de la grotte de Lascaux est enfin ouverte.

Vous avez la possibilité de vous rendre au Centre International de l’Art Pariétal à Montignac, en Dordogne pour visiter cette nouvelle merveille technique et technologique.

Quelques rappels de dates sur l’histoire du site:

1940 : découverte de la Grotte de Lascaux
Le 12 septembre 1940, Marcel RAVIDAT, Jacques MARSAL, Georges AGNIEL et Simon COENCAS, 4 adolescents de Montignac arpentent la colline dominant le village de Montignac et font une des découvertes archéologiques les plus prestigieuses du 20e siècle. La grotte est classée Monument Historique en décembre 1940.

1963 : fermeture de la Grotte de Lascaux
Le 20 mars 1963, André MALRAUX, Ministre des Affaires Culturelles, annonce la fermeture de la grotte.

1979 : classement UNESCO
Lascaux est inscrite sur la liste du Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO.

1983 : ouverture de Lascaux II
Le 18 juillet 1983, Lascaux II ouvre au public. Situé sur la même colline que la grotte originale et enfoui dans le sol, Lascaux II reproduit 40% de la grotte originale.

2012 : début de la tournée de Lascaux, l’Exposition Internationale
Cette exposition monumentale est le premier fac-similé de grotte itinérant. Douze containers voyagent autour du monde, permettant le transport d’une copie de haute précision. Cette réplique s’est vue dotée du fameux « voile de pierre », une technologie brevetée reproduisant l’aspect minéral et poreux de la roche.

2016 : ouverture du Centre International de l’Art Pariétal Montignac-Lascaux
Ce musée sera unique au monde, tant par son contenu innovant que par sa façon de le diffuser. Le parcours du visiteur alternera entre expériences digitales et communication avec nos médiateurs.

Plus d’infos sur le site officiel

Et si vous prenez le temps de visiter le site, n’hésitez pas à partager avec nous vos impressions!

Traces de poix dans le Jura

img_6832Des fouilles archéologiques et des analyses scientifiques révèlent l’existence d’un four à poix au lieu-dit La Beuffarde, dans le massif du Jura. Une vraie surprise pour les chercheurs, et un élément de connaissance nouveau sur l’activité économique passée de la région.

L’université de Franche-Comté a envoyé une de ses équipes de recherche en archéologie travailler sur la thématique dans le massif du Jura, Retour sur leurs découvertes: pour lire l’article complet, c’est ici.

Plongée archéologique dans le lac de Malbuisson (Jura)

Les fouilles archéologiques ne se passent pas uniquement sur la terre ferme. Des chercheurs du laboratoire Chrono-environnement réalisent aussi des prospections dans les eaux froides des lacs du Haut-Doubs et du Jura.

Une nouvelle vidéo de l’Actu des Labos, publiée par l’Université de Franche-Comté, l’originale est à retrouver ici.